http://www.mairie-charvonnex.com/wp-content/uploads/maire.jpg2010 ne restera sans doute pas une des années marquantes du 21ème siècle, si ce n’est par l’impact au niveau local des commémorations du 150ème anniversaire de notre annexion à la France, celui de certaines catastrophes naturelles, comme le séisme qu’a vécu Haïti. Après avoir fait à juste titre la une des journaux pendant quelques semaines, nos amis Haïtiens ont bien vite été oubliés de tous au profit d’infos bien moins dramatiques. Le battage que nous avons connu sur les ondes lors des chutes de neige précoces qui ont paralysé la capitale, en est un exemple. 

On nous a alors beaucoup parlé des gens qui, par manque d’équipement, sont restés prisonniers de la route, mais très peu de toutes les personnes qui se sont investies jour et nuit pour rendre praticable ce réseau. N’aurait-on pas souvent tendance à oublier de parler des valeurs du travail dans notre beau pays. La crise économique est toujours présente, même si nous avons la chance d’habiter en Haute- Savoie, département dynamique où les soubresauts de notre économie nationale ont toujours un peu plus de difficulté à être ressentis que dans le reste de la France.

Néanmoins c’est avec satisfaction que je m’adresse à vous en ce début d’année, satisfaction d’avoir accédé à l’un de vos vœux les plus chers : l’aboutissement d’une belle étape, l’achèvement en temps et en heure du projet du groupe scolaire. Sujet à de nombreuses discussions, de nombreuses remises en causes, nous voici maintenant équipés d’un outil de travail moderne propre à assurer l’éducation de nos enfants dans de bonnes conditions pour plusieurs décennies.

Ce projet évolutif est arrivé à point nommé. Alors que notre population approche les 1100 habitants, celle-ci se rajeunit grâce à la création de logements collectifs et collectifs aidés.

En 2011 l’esprit dégagé de ce gros chantier, nous allons pouvoir pleinement nous investir dans la finalisation de l’aménagement de notre chef-lieu, l’utilisation judicieuse des locaux restés vacants suite au déménagement des écoles. Le 25 juin 2011 vous êtes tous invités à l’inauguration de cet ensemble de réalisations en présence de nombreuses personnalités dont le Député de notre circonscription Bernard Accoyer Président de l’Assemblée Nationale.

Les gros investissements réalisés ces dernières années dans notre commune étaient indispensables, mais hélas ils ne sont pas sans conséquences sur nos finances. Malgré le très bon niveau de soutien, assuré par les subventions et un budget de fonctionnement très suivi, la disparition de la taxe professionnelle, l’abandon du projet de création d’une surface commerciale, sont autant de facteurs nouveaux qui ont déstabilisé l’équilibre de nos budgets prévisionnels. Début 2010 le conseil Municipal à titre préventif a décidé de revoir les taux d’imposition en augmentant le taux de la contribution foncière des entreprises (nouvelle imposition du foncier des entreprises qui remplace partiellement la taxe professionnelle).

Cette taxe est étroitement liée à la taxe d’habitation, aussi lorsqu’on augmente l’une d’entre elles, l’autre suit obligatoirement. Vous avez donc eu le désagrément de voir la pression fiscale de vos foyers s’alourdir pour une bonne cause. Somme toute ces modifications, ne font que contribuer à l’augmentation de nos revenus, mais n’y suffisent pas, aussi d’autres actions sont en cours qui ne viendront pas grever le budget des ménages et nous permettront de continuer la modernisation de notre commune, sans alourdir notre dette. 

Autre gros projet en cette nouvelle année, la révision de notre document d’urbanisme ex plan d’occupation des sols qui deviendra plan local d’urbanisme, au terme d’un travail de deux ans. Un travail délicat que nous nous devons d’aborder avec sérénité, le coût du foncier dans notre région met en cause de gros intérêts financiers chez les propriétaires de terrains nus. Chacun voudrait accéder au droit à construire, chose bien naturelle mais toutes les demandes ne pourront être satisfaites.

Le développement de notre commune doit se faire dans le respect des règles dictées par les grandes orientations nationales ainsi que celles du schéma de cohérence territorial du bassin annécien. Une logique d’aménagement harmonieux de nos espaces de vie et de préservation de l’espace. Fini le mitage avec des habitations parsemées dans la nature consommatrices de voiries, de réseaux, de services coûteux.

Nous devons travailler à une densification raisonnable de nos zones constructibles. Toutes les générations à venir, seront heureuses de trouver des espaces encore vierges à aménager ou à protéger. Ce projet de révision est important pour l’avenir de notre commune, nous nous devons de l’assumer en toute clarté et transparence.

Autre satisfaction en cette année 2010, elle est d’ordre communautaire. La réforme des collectivités préserve une place prépondérante à nos communes, elle renforce bien logiquement la place et les compétences des intercommunalités. Par esprit d’économie, il faut mutualiser certains de nos grands projets de services à la population. Pour travailler efficacement au développement de cet esprit communautaire bien présent en pays de fillière, il nous fallait certains moyens, la construction d’un centre administratif propre à l’accueil de tous ces services, à la rencontre des élus et des citoyens en faisait partie.

C’est maintenant chose faite à Thorens dans un bâtiment moderne et spacieux, où nous pouvons envisager l’avenir de notre intercom-munalité de façon plus sereine.

2011 sera pour vous tous, je le souhaite, une année de confiance jalonnée de satisfaction familiale, professionnelle et associative. Une année solidaire pour la joie de toutes et tous.

Que cette année enfin apporte courage et espoir à toutes les familles éprouvées.